L’aventure.

Un mot qui résonne en nous, pas vrai  ?

Cette chose qui nous fait, à la fois rêver et à la fois peur.

L’inconnu, être seul, affronter le danger. Un mélange pas banal qui est le quotidien d’un homme depuis plus de 13 ans.

Charles Hedrich.

Êtes-vous prêt à connaître la vie d’un aventurier?

Le goût de l’aventure

Je ne vais pas vous mentir.

En lisant la liste de tous ses accomplissements, j’étais sceptique.

«  Il avait forcément engagé des dizaines de personnes pour s’occuper de sa sécurité.  »

«  De toute façon, il faut être riche pour vivre ce genre d’expériences.  »

Mais en BON sceptique, j’ai acheté son livre.

Et là, j’ai découvert un homme prêt à mettre ses rêves de côté pendant des années pour sa famille.

Comme je vous l’avais dit dans l’un de mes articles. L’être humain devient petit à petit passif.

À cause de certaines raisons  :

  • La routine
  • La famille
  • L’âge

Qu’est-ce qu’on adore se raconter des conneries!

Charles Hedrich en est la preuve vivante que tout est possible  ! C’est à 44 ans qu’il vend sa société pour partir à l’aventure.

Un âge où l’on a plus tôt tendance à se laisser aller devant «  des chiffres et des lettres  ». Ou devant un énième matche de foot, une bière à la main.

Non!

Lui, il décide de faire le Paris-Dakar à moto. Sans n’y avoir jamais touché une seul auparavant.

Surprenant, n’est-ce pas  ?

Tenez-vous bien, la liste est incroyable  :

2003

Paris-Dakar à moto

2004-2005

Vendée globe (en pirate)

2006

Ascension de l’Everest par la voie Tibétaine

2007

Record de vitesse sur l’Atlantique à la rame

2008

Expédition Antarctique, en autonomie et en kite-ski

2009

Première traversée du Pôle Nord/Groenland

En autonomie avec Arnaud Torel

2009-2010

Premier tour du monde à la voile par les deux pôles

2010

Expédition Alpinisme et ski en Afghanistan

2011

Expéditions de référence.

Finisher de la Pierra Menta, de l’Ironman et de l’Utmb

2012

Premier aller-retour non-stop sur l’Atlantique à la rame

2013-2015

Premier passage du nord-ouest à la rame

2015

Première traversée du désert d’Atacama en autosuffisance

2016

Premier tour de France à la rame

Vous l’avez compris.

C’est une sacrée force de la nature.

Mais rien n’a été facile!

Et je vous l’explique plus bas.

L’efficacité

Être seul.

Livré à soi-même. Mais avec quelques appareils pour le relier à notre monde.

Cet homme ne s’embarrasse pas de produits hygiéniques ou de multiples couverts et services.

Prendre le minimum vital. Manger tant de grammes par jour, boire tant de litre par jour.

L’efficacité se reflète même dans son livre.

Son style d’écriture ne s’embarrasse pas de tout l’aspect émotionnel.

C’est peut-être la seule critique que je peux lui faire.

J’aurais bien voulu savoir comment il se sentait en faisant l’ascension de l’Everest. À quoi pensait-il dans les moments compliqués?

En revanche, on peut lire énormément de détails sur la préparation du voyage.

Que sa soie  :

  • Physique
  • Psychique
  • Matériel

Et alors?!

En quoi peut-il m’aider?!

Je veux seulement savoir voyager…

Très bonne question  !

Et je vais vous répondre.

Plus qu’inspirant

La peur.

Une émotion qui nous paralyse, non  ?

Mais je ne vous parle pas de la claustrophobie ou de l’arachnophobie. Non…

Là, je vous parle de la peur de l’inconnu.

De ce qu’on ne sait pas.

C’est sûr! Oncle Picsou serait heureux de voir son avenir dans une boule de cristal.

C’est cette même peur qui m’a bloqué pendant des années. Avec toujours les mêmes questions  :

  • Et si mon voyage ne devait pas se passer comme prévu  ?
  • Et si j’échoue  ?
  • Et s’il m’arrivait quelque chose  ?

Je ne mets pas Charles Hedrich sur un piédestal.

Mais il reste un exemple à suivre. Un homme qui est devenu aventurier, en affrontant les éléments et l’inconnue.

Note: Dans un souci de transparence, je précise que si vous achetez ce produit en passant par ce lien, je toucherai une petite commission sur chaque vente sans aucun sur-coût pour vous. Vous m’aiderez à financer mes projets. 😉

Sans parler de ses exploits physiques. Il est possible, pour n’importe qui, de franchir cette incroyable étape de la vie.

Parce qu’après tout… Nous ne sommes que des hommes, pas vrais?

L’Aventure Continue! Je vous aime!