Je l’ai été. C’est vrai. Un « accro » du jeux vidéo.

Une de ces personnes que les médias comparent à un zombie de Walking Dead. Une jeune âme perdue et aussi seule qu’un chien cherchant sa maison.

La société adore nous coller des étiquettes, pas vrai ?

  • Tu es grand, gros, maigre, moche, etc.

Et pourtant. Le nombre de joueurs et de joueuses augmente sans cesse.

En lisant la suite, vous ne serez plus un parent inquiet. Et les accros/passionnés auront un regard neuf sur leur passion.

Plus qu’un jeu

N’avez-vous jamais eu l’envie soudaine de voyager dans de magnifiques contrées?

Apprendre l’histoire d’un pays?

C’est possible ! Et sans bouger de chez vous.

Oui. Malgré tous les stéréotypes qu’on peut entendre sur les jeux vidéo. Il n’y a pas que des jeux de guerres et de violences.

On peut y trouver de la poésie. Ils peuvent même, nous donner à réfléchir sur le sens de la vie.

Carrément !

Quand on pense que le monde de Witcher 3 fait plus de 136 km2. C’est un véritable voyage de plusieurs heures à cheval où se mêlent montagnes, plaines et forêts.

Comment rester de marbre devant un tel réalisme ?

On sentirait presque la pluie nous fouetter le visage. Notre monture galopant à travers une forêt complètement déchaînée.

Vous comprenez, maintenant ?

La différence entre :

  • Ce qu’on vous raconte.

  • Ce qu’on vit.

Vous dites ?.. C’est une perte de temps ? On n’apprend rien ?

Pour vous prouver le contraire, je vais vous dévoiler une partie de mon enfance.

Je devais avoir 10 ans quand j’ai découvert

Age Of Empires 2.

Une révélation pour moi ! J’avais littéralement en mains, la possibilité d’apprendre la vie de plusieurs chefs de guerre comme :

  • Jeanne D’Arc

  • Gengis Khan

  • Saladin

 J’étais tellement impatient que j’utilisais des codes de triches pour découvrir la suite de leur épopée.

Encore aujourd’hui, je peux vous réciter leur histoire.

Est-ce que j’allais apprendre une seule de ses épopées à l’école ?

Est-ce que je m’en serai souvenu si je les avais apprises dans un livre ?

Non. Clairement pas !

Le jeu vidéo a cette faculté à nous faire apprendre, tout en nous amusant.

Et si je vous disais que les jeux vidéo vont bien au-delà de l’amusement et de l’apprentissage.

Me croiriez-vous ?

Un autre monde

Dans la vie. Au fond de nous. On a tous peur d’être passif.

N’être plus qu’une ombre. Devant sa télévision à zapper sur une chaîne susceptible de nous faire passer le temps.

Métro, boulot, dodo.

Vous avez déjà entendu ça, n’est-ce pas ?

On est beaucoup trop, selon moi, à n’être que des spectateurs de nos vies.

Alors, oui !

Quand on vous dit que moyennant quelques euros, vous êtes l’acteur d’une incroyable histoire.

On saute sur l’occasion ! Et là…

BOOM ! Vous êtes projeté dans un monde post-apocalyptique. (par exemple)

Votre histoire est si saisissante que vous êtes amené à faire des choix, qui, dans notre monde,(console éteinte) nous fait encore réfléchir.

Parce que incarner n’a plus rien à voir avec observer. On prend conscience que nos actes ont des conséquences.

C’est génial ! Bein oui…

Le système nous a appris à relativiser les horreurs de notre monde.

Entre deux pages d’info, on dédramatise la mort de centaines de Syriens.

Pour nous rappeler, finalement, la victoire de Federer à l’open d’Australie.

Alors, chers parents ? Quelle vision avez-vous du jeu vidéo ?

N’oubliez pas que derrière les mots Jeux et Vidéo, il y a autre chose à découvrir que leur simple définition.

Et pour vous mes amis gamers/gameuses.

Le message est : N’arrêtez pas le jeu vidéo !

Soyez fière de votre passion. Faites-lire cet article à vos parents et proches qui ne comprennent pas.

Et ça m’intéresse sincèrement de savoir pourquoi vous jouer ?

L’aventure Continue ! Je vous aime !